Le cœur de Frédéric Chopin autopsié

L’autopsie du célèbre compositeur polonais a révélé qu’il était bien mort d’une tuberculose. Contrairement à son corps, qui repose au cimetière du Père Lachaise, à Paris, son cœur repose à l’église de la Sainte Croix à Varsovie. Des chercheurs polonais ont eu l’autorisation d’analyser cette relique funéraire et confirment l’hypothèse courante, selon laquelle Chopin aurait succombé à la tuberculose. Le rapport d’autopsie établit en 1849 à Paris ayant été perdu, cela a permis de trancher les rumeurs liées à son décès, dont certaines suggéraient qu’il était atteint de la mucoviscidose.