Les bienfaits à long terme de l’exercice physique durant l’enfance

Les recommandations de l’OMS relatives à la pratique d’au moins 30 minutes d’activité physique par jour devraient être appliquées dès l’enfance, affirment des scientifiques de l’Université de Auckland, en Nouvelle-Zélande. Cette équipe de chercheurs a comparé la masse osseuse et les performances métaboliques des rats selon différentes conditions d’alimentation et d’exercice et ont constaté que la pratique régulière d’une activité physique provoquait une baisse de l’expression des gènes liés à l’inflammation, même en cas d’alimentation riche en graisses. En cas d’inflammation, le risque d’obésité est accru. Les chercheurs ont observé que, lorsque cet exercice était pratiqué jusqu’à l’adolescence, ces effets perduraient comme si le corps gardait en mémoire les effets de l’exercice sur la masse osseuse et le métabolisme. Les avantages de l’exercice physique durant l’enfance sont donc notables tout au long de la vie, concluent les chercheurs.